mercredi 29 février 2012

Elues au féminin

Chers Amis, Chères Amies,

Venez nombreux au Colloque organisé sous le haut patronage de l'Observatoire de la Parité
"Elues au féminin"
Jeudi 8 mars 2012 à 14h
Salle Colbert
Assemblée nationale
Palais Bourbon Paris 7ème

L'inscription est obligatoire mais gratuite.


ou retourner par voie postale l'invitation ci-dessous dûment remplie



J'interviendrai sur la deuxième table-ronde à partir de 16h20 sur la thématique "la Parité, un vecteur de transformation sociale".

J'espère vous y recontrer.

jeudi 16 février 2012

Des élus UMP appellent Huchon (PS) à renoncer à l'achat d'un hôtel particulier

Des élus UMP appellent Huchon (PS) à renoncer à l'achat d'un hôtel particulier

PARIS, 15 février 2012 (AFP) - Trois élus UMP du conseil régional d'IDF ont vivement demandé mercredi au président PS de la collectivité Jean-Paul Huchon de "renoncer à son projet ubuesque" d'acheter, en période de crise, pour près de 20 millions d'euros un ancien hôtel particulier de la préfecture, dans le VIIème.
 Mi-décembre le Conseil régional d'Ile-de-France avait adopté un amendement de l'exécutif provisionnant des crédits pour acquérir un ancien hôtel particulier de la préfecture de région dont il partageait les locaux.
Lors d'une intervention mercredi devant les grilles de l'hôtel, situé 29 rue Barbet de Jouy dans le très chic VIIème arrondissement parisien, Pierre-Yves Bournazel, Geoffroy Didier et Géraldine Poirault-Gauvin ont rappelé que la région veut à présent faire voter jeudi l'acquisition "de ce superbe hôtel particulier".
"Cet hôtel particulier est prévu pour installer des élus régionaux. Autant vous dire que les vice-présidents de la Région, qui bénéficient déjà tous de voitures de fonction avec chauffeurs et d'un véritable cabinet autour de chacun d'eux, vont se sentir bien au large, très confortables dans leur nouveau domaine", ont déploré les trois élus dans un texte commun.
De son côté, interrogée par la presse, Valérie Pécresse, chef de file de l'oposition UMP à la région, a ajouté: "alors même que tous les ministères déménagent et que l'Etat (...) va vendre 5 hôtels particuliers dans le VIIe, c'est le moment où la région devrait vendre, pour aller dans un endroit pas cher".
Selon la ministre, la Région "devrait s'installer à Aubervilliers".
Parlant d'un "véritable +palais Huchon+", les trois élus UMP ont estimé que la "somme de 20 millions d'euros aurait été plus utile si elle avait été consacrée à l'hébergement de sans-abri ou à la rénovation de lignes de RER, plutôt qu'à loger plus luxueusement encore une poignée d'élus".
Contactée par l'AFP, Michèle Sabban, vice-présidente PS chargée du personnel et de l'administration générale à la Région, a estimé qu'"on ne peut pas reprocher à la région de se constituer un patrimoine immobilier qui appartient à tout le monde".
"C'est Mme Pécresse qui a fixé le prix, elle est ministre du Budget", a ironisé la responsable PS en rappelant que des élus UMP de la commission des finances "n'ont pas voté contre".
"Pour aller à Aubervilliers il faut l'accord des 8 départements d'Ile-de-France, justement ce sont les Hauts-de-Seine et les Yvelines (où est élue Mme Pécresse) qui font le blocage!", a-t-elle ajouté.
phi/jlp/jmg

COLLECTIVITÉS-IDF-BUDGET-
IMMOBILIER-GOUVERNEMENT - 15/02/2012 16h17 - AFP

mardi 14 février 2012

Le 15ème arrondissement, the place to be

Le cœur de la campagne présidentielle va battre dans le 15ème arrondissement! Et c'est une chance pour ses 240 000 habitants.
Après l'UMP qui vient de prendre ses quartiers rue de Vaugirard et le siège de campagne de François Hollande implanté avenue de Ségur, c'est le QG de campagne du candidat Nicolas Sarkozy qui est annoncé rue de la Convention.
L'élue locale que je suis ne peut que s'en réjouir. Cela ne peut être un pur hasard.

Le 15ème réunit de nombreux atouts : le plus vaste et le plus peuplé de la capitale, cet arrondissement est riche de sa diversité. Ses nombreux quartiers -résidentiel, bobo, commerçant, populaire, historique, avec ses gratte-ciel, ses jardins et les berges de la Seine - offrent tous les visages de la France.

J'aime le 15ème. C'est l'arrondissement que j'ai choisi d'habiter en arrivant à Paris comme jeune étudiante, c'est celui que j'ai choisi pour mon engagement politique et pour construire ma vie de famille.

A la veille du lancement de la campagne de Nicolas Sarkozy, je souhaite dire à toutes celles et ceux qui me connaissent depuis longtemps, qui m'ont vu "grandir" dans le 15ème, que je mettrai toute mon énergie pour faire gagner notre Président et pour défendre les valeurs auxquelles je crois.

Energies renouvelables versus Nucléaire

Voici la vidéo du débat auquel j'ai participé la semaine dernière sur la chaîne BFM BUSINESS dans l'émission de Caroline BRUN, Grand Paris.

Thème : Energies renouvelables versus nucléaire...
autres invités :
Aurore Gillmann, conseillère régionale ( PS)
André Antolini, Président du syndicat des énergies renouvelables
Sylvain de Smet, conseiller régional( EELV)


Géraldine Poirault-Gauvin sur BFM Business -... par GENERATION_PARIS_SEINE

lundi 13 février 2012

UMP : Où sont les femmes?

Voici la vidéo de l'émission d'Arnaud Ardoin sur LCP "Ça vous regarde" consacré à la parité en politique et notamment à Paris.

Les invitées : que des femmes... puisque les députés parisiens sollicités ont décliné l'invitation :

Camille BEDIN, Secrétaire nationale de l'UMP à l'égalité des chances
Christine LEIRITZ, Directrice de la Rédaction de Marie-Claire
Géraldine POIRAULT-GAUVIN, Conseillère UMP de Paris, Conseillère régionale
Mariette SINEAU, directrice de recherche CNRS au CEVIPOF


Géraldine Poirault-Gauvin sur LCP - UMP : Où... par GENERATION_PARIS_SEINE

vendredi 10 février 2012

Le centre médical Beaugrenelle : l'Arlésienne!

La construction du futur centre commercial Beaugrenelle a provoqué la fermeture de nombreux services de proximité indispensables pour les habitants du quartier Emeriau / Zola. Le centre médical Beaugrenelle, qui accueillait 30 000 patients et pratiquait des tarifs conventionnés, a fermé ses portes il y a déjà plusieurs années.

La Ville de Paris et les promoteurs du centre commercial avaient fait une promesse qui, comme beaucoup, n'est pas tenue : un nouveau centre médical devait ouvrir ses portes à proximité immédiate du pôle commercial. Force est de constater qu'il n'en est rien !

Alors que le bulletin "Info Chantier" du centre commercial annonce l'inauguration "courant janvier 2012" du "nouveau" centre médical, nous réalisons que la structure évoquée rue Viala est déjà ouverte depuis de nombreuses années, qu'il n'y a pas eu d'inauguration "en présence des élus de la Ville de Paris" et qu'il s'agit encore d'une totale désinformation.

Comment avoir confiance en ceux qui promettent des merveilles pour ce quartier à partir de l'ouverture du centre en mars 2014?

Voici la lettre que je viens d'envoyer au promoteur.

A suivre.

jeudi 9 février 2012

mercredi 8 février 2012

Beaugrenelle : faut-il autoriser les travaux de nuit?

Depuis 2006, les riverains du chantier du centre commercial Beaugrenelle subissent de nombreuses nuisances.

Chacun sait que je me suis opposée à ce projet soutenu par la Mairie centrale depuis son lancement en 2003. Loin de considérer que l'ancien centre commecial était idéal, j'ai toujours pensé que le futur Beaugrenelle serait surdimmensionné pour ce quartier résidentiel. Les infrastructures de transports ne sont pas du tout adaptées pour accueillir 20 millions de visiteurs et le plan de circulation autour de ce pôle commercial reste l'inconnu dans ce dossier. Et puis comment accueillir autant de véhicules et de camions de livraison sans générer des embouteillages ?

La bataille contre ce projet, je l'ai perdue avec mes collègues du 15ème. En tant que simple Conseillère de Paris de l'opposition, ancienne Adjointe au Maire d'arrondissement, je n'ai pas disposé du pouvoir politique suffisant pour empêcher un projet aussi gigantesque, et je le regrette. Le rouleau compresseur de la mairie centrale, avec à sa tête la Première Adjointe au Maire de Paris, a eu raison de notre opposition. locale.

Aujourd'hui, le chantier avance et ma mission est d'accompagner les habitants dans cette difficile période, en essayant d'alléger les nuisances au maximum, de traquer les irrégularités éventuelles et d'être à l'écoute de tous. Je signale au passage que les habitants de ce secteur ne voient jamais Madame Hidalgo qui leur a imposé ce centre commercial et qui pratique la politique de la chaise vide depuis 2004 dans ce dossier.

Aujourd'hui, les promoteurs du projet envisagent de réaliser les travaux la nuit, ce qui soulève naturellement la question de l'intérêt général de cette décision.

Afin de prendre position de manière éclairée, j'ai saisi le Préfet de Police (voir lettre ci-dessous) qui donnera ou non l'autorisation de faire ces travaux la nuit, en lui faisant part de mon inquiétude pour les riverains immédiats du chantier.

Des habitants plus éloignés de l'épicentre des travaux m'ont également saisie pour exprimer leur lassitude devant le retard pris par ce chantier.

La décision du Préfet de police ne devrait plus trop tarder. Ses équipes seront sur place cette semaine pour évaluer la situation .

A suivre.

Interviewée sur RTL par Christophe Decroix


J'ai enfin récupéré le lien de mon intervention sur RTL le jour du Conseil national de l'UMP (le 28 janvier 2012) sur les investitures aux élections législatives et le non-respect de la parité.
http://www.rtl.fr/actualites/article/projet-2012-legislatives-l-ump-se-devoile-7742843868

lundi 6 février 2012

Parcours d'une combattante


Un Manifeste pour le respect de la Parité lancé en décembre ;

Un mouvement de contestation « Les Parisiennes en colère » organisé en janvier pour dénoncer la violation de la loi sur la parité dans certains départements ;

La semaine dernière, une tribune cosignée avec une vingtaine de personnalités dans L’Express pour défendre la Parité et un débat organisé sur ce thème par le Club G.P.S. (Génération Paris Seine);

Plusieurs interviews sur France bleu, France Inter, Europe 1, RTL, LCP, France 3... pour plaider la cause de l’égal accès des hommes et des femmes aux fonctions électives…

La défense des droits des femmes est mon combat prioritaire… Surtout à la veille des élections où les femmes représentent 53% de l’électorat. En piétinant la parité, les partis politiques doivent s’attendre à une sanction dans les urnes. De nombreuses femmes me le font savoir.

Dès que l’occasion se présente, je rappelle que la parité en politique n’est pas un gadget et que c’est en respectant la loi que nous ferons avancer notre société. Il est normal de s’indigner quand aucune femme n’est investie à Paris dans une circonscription favorable à la droite, et quand les hommes se réservent, une fois de plus, les meilleures places.

Pendant ce temps que font les responsables de l’UMP-Paris ? En toute lâcheté, silence radio.

Défendre la cause des femmes, cela coûte cher pour une élue locale qui a choisi de parler librement… Les représailles au quotidien ont déjà commencé. Je ne m’arrêterai pas longtemps sur les mesures anti-démocratiques prises à la Mairie du 15ème pour m’empêcher de travailler, car cela n’est pas très glorieux pour ceux qui donnent ces ordres. Mais il faut que les Parisiens et les habitants du 15ème sachent.

M’interdire d’occuper mon bureau en dehors de mes deux heures hebdomadaires de permanence, de distribuer des fleurs aux bénévoles (« Merci de bien vouloir retirer ces plantes dont la présence contrevient aux règles sanitaires qui s’appliquent à tout lieu recevant du public » m’écrivait il y a 15 jours le directeur de cabinet du Maire du 15ème), me refuser la consultation des dossiers relevant de ma délégation… C’est grotesque, alors que mon objectif est de combattre la gauche ! Avec mes amis élus dans le 15ème, nous ne recevons plus l’agenda des manifestations organisées par la Mairie d’arrondissement depuis décembre. Nous ne sommes plus conviés aux réunions de la majorité et on laisse entendre aux militants et aux électeurs que j’aurais été exclue de l’UMP, ce qui est absolument FAUX.

Ces manœuvres ne me feront pas dévier de ma route : défendre les valeurs auxquelles je suis attachée honnêtement et librement. Le respect de la parité est un combat juste. Il faut que notre société évolue et change de regard sur la place qu’elle fait aux femmes dans la sphère politique et professionnelle.

La France aime mettre les femmes à l’honneur quand elles ont l’audace de se battre pour des causes justes. Le ministre des Affaires étrangères ne vient-il pas de décorer de la légion d’honneur Aung San Suu Kyi, celle qui incarne le courage et la résistance… en Birmanie ?

La France aime les rebelles… Mais pas chez elle !

jeudi 2 février 2012

La quoi? La Parité!

De plus en plus nombreuses, les femmes de droite ont décidé de se mobiliser pour défendre le principe de la Parité qui est en danger.

Politiques, chefs d'entreprise, actrices, sportives, journalistes, photographes... Nous avons décidé de la dire cette semaine dans les colonnes de L'Express...

Rachida Dati, Françoise de Panafieu, Marie-Jo Zimmermann, Brigitte Kuster, Mathilde Seigner, Michèle Cotta, Sophie de Menthon, Isabelle Herbreteau...